Y.Boscus (Onet) « On se met en condition pour gagner les matchs »

Y.Boscus (Onet) « On se met en condition pour gagner les matchs »

25 avril 2022 1 Par Nicolas Portillo

Leader indéboulonnable de leur poule C de Régional 1 depuis plusieurs semaines, les Aveyronnais ont su faire preuve de réalisme et de sang-froid pour venir à bout d’une équipe de Graulhet bien en place, notamment lors du premier acte. Coach Boscus et ses troupes gardent ainsi leur avance sur Lourdes grâce à ce succès 4 buts à 1. Retrouvez tous les résultats de Régional 1 par ici

Trois points de plus dans l’optique de la montée, on peut dire que tout roule pour Onet ?

Oui, on fait une bonne année 2022. On enchaîne les bons résultats. On se déplace bien aussi. Contre Graulhet, notre objectif était de continuer cette dynamique, donc nous sommes contents.

Que ressortez-vous de cette rencontre où ça s’est décanté sur la fin pour pouvoir vous mettre à l’abri ?

Après, on entame très bien le match. Au bout de cinq minutes, nous avons l’opportunité de marquer par deux fois. C’est vrai que c’est un peu regrettable de ne pas avoir su marquer sur notre premier quart d’heure qui était un gros temps fort. Après, on a su quand même installé notre jeu. Le terrain nous le permettait, c’était plutôt agréable. Mais sans être très tranchant, nous avons l’opportunité de marquer avant la mi-temps. On le fait. Ça nous enlève un poids et on savait qu’on allait avoir un peu plus d’espace. C’est normal, le match s’est ouvert, et on en a profité.

Vous avez gardé vos six points d’avance sur Lourdes. Les prochaines rencontres seront capitales dans la lutte pour la montée. Comment allez-vous préparer tout ça pour ne pas louper le coche et vous faire coiffer au poteau ?

On peut se faire avoir tous les week-ends. Nous partons du principe qu’il faut garder ce qu’on fait, comme on le fait. On ne change pas nos routines, nous rituels. On prend tous les matchs au sérieux pour prendre les trois points. On respecte nos principes. On part du principe qu’on va maintenant gagner tous les matchs donc on se met dans ces conditions pour les gagner.

S’il y a deux ans alors que vous luttiez pour le maintien, on vous avait dit qu’aujourd’hui vous seriez les mieux placés pour monter en National 3, vous n’y auriez pas cru non ?

Ça aurait pu être le 1er Avril.

Crédit photo Occi Goal