M.Teissier (Mende Lozère) « Une bonne dynamique avec 11 points pris sur nos cinq derniers matchs »

M.Teissier (Mende Lozère) « Une bonne dynamique avec 11 points pris sur nos cinq derniers matchs »

2 mai 2022 0 Par Nicolas Portillo

Dans un match à six points pour le maintien, Mende Lozère a définitivement écarté Cers Portiragnes de sa route grâce à une victoire nette et sans bavure, 5-0. Un succès qui permet aux hommes de Maxime Teissier de ne pas faire un faux-pas attendu par leurs concurrents au maintien (retrouvez les résultats du week-end ici).

Vous l’emportez ce week-end 5-0 contre Cers Portiragnes. Vous soignez les stats, et restez dans le mouvement vu que tous vos concurrents l’ont également emporté. On peut dire que ce succès fait du bien.

Oui, dans l’optique du maintien c’est important. On est actuellement dans une bonne dynamique avec 11 points pris sur nos cinq derniers matchs. C’est très positif. On a en plus un bon contenu et de l’efficacité sur une journée particulière vu que c’étaient les 100 ans du football à Mende. Il y avait beaucoup de monde avec un match de gala en ouverture. C’était une belle journée comme on les aime dans le football.

Cette victoire vous permet de distancer Cers Portiragnes définitivement. Que ressortez-vous de cette rencontre et qu’est-ce qui vous a permis d’afficher un tel score ?

On l’emporte car nous sommes premièrement dans la continuité de ce que nous faisons de bien et dans la continuité du travail réalisé depuis le début de saison. Ça ne s’est pas forcément vu au niveau du résultat. Il y avait une période un peu plus compliquée avec beaucoup d’absents. Mais c’est surtout lié au manque d’efficacité et de réussite dans cette période-là. Là, ça fait deux matchs qu’on en fait preuve. C’est positif. On sait marquer rapidement et ça change le scénario du match. De la continuité dans le travail, la progression de l’équipe et l’efficacité.

Il vous reste quatre rencontres à jouer, ce sont quatre finales pour le maintien. Pour cela il vous faudra rééditer les valeurs mises en avant ce samedi…

Oui. Si quelque chose n’a pas changé depuis le début de saison, ce sont justement les valeurs. C’est un mot très important pour nous et pour moi. C’est quelque chose sur lequel je n’ai rien à reprocher aux joueurs. En premier lieu je suis content surtout pour eux. Évidemment pour le club car c’est important de rester dans cette division. Mais aussi énormément pour les joueurs car j’aime car on a ce qu’on mérite dans la vie. On n’avait pas forcément ce qu’on méritait, ni le retour sur investissement des joueurs. On travaille très bien au quotidien. Là c’est enfin le cas, nous avons ce retour. Je suis satisfait. Même s’il reste quatre finales, on n’est pas encore au bout du chemin. Il faut continuer à travailler. Je crois en ces valeurs et que l’on fasse des bons matchs le week-end.

En gros malgré les valeurs et l’envie de vos joueurs, ça ne faisait pas tout en quelques sortes…

Oui on avait un ratio occasions concédées ou crées et buts marqués et/ou encaissés qui n’était pas positif pour nous. On a eu des scénarios de matchs extrêmement difficiles. Avec un match à La Clermontaise, qui était premier à ce moment-là, contre qui nous avions beaucoup d’absents. On mène toute la rencontre, pour prendre deux buts à la 89è et 92è. Ce sont des choses qui n’arrivent pas souvent. On s’en est pris qu’à nous-même. On s’est demandé ce que l’on devrait changer, améliorer pour être à l’abri de ce genre de scénario. Il y a eu pas mal de scénarios compliqués qui n’ont pas été en notre faveur. Mais c’est justement la grande force et la grande réussite de ce groupe-là, c’est d’avoir une continuité dans l’exigence et le travail. C’est la conséquence que ce groupe vit très bien ensemble. Les garçons sont heureux de se retrouver. Ça bosse bien. C’est sérieux. Je suis convaincu que ça en est la récompense.

Vous allez d’ores et déjà vous tourner vers la prochaine affiche, contre Rousson. Une équipe que vous pouvez rattraper, voir dépasser en cas de victoire. Un succès le week-end prochain pourrait quasiment assurer le maintien non ?

Je ne crois pas encore. Même si on gagne le week-end prochain, on ne sera pas encore maintenus mathématiquement. Quoi qu’il arrive, il nous faudra plusieurs victoires d’ici la fin de saison. On va aborder chaque match pour le gagner. À Rousson, on sait que ça sera très difficile. En face, il y aura une très belle équipe qui aura à cœur de gagner chez elle et voudra nous garder à distance.