F.Vignola (Luc-Primaube) « Faire le maximum pour accrocher le podium »

F.Vignola (Luc-Primaube) « Faire le maximum pour accrocher le podium »

16 mai 2022 0 Par Nicolas Portillo

Luc Primaube s’est relancé ce week-end contre son voisin du FC Sources dans le cadre de la 24ème journée de Régional 2. Après deux revers de rang, les hommes de Franco Vignola on su maîtriser leur sujet pour l’emporter 2 buts à 1, et se replacer dans la course au podium dans cette poule C.

Ce week-end vous jouiez un derby important contre le FC Sources. On sait qu’ils vous talonnent dans le top 5 de cette poule C de R2. Vous l’emportez 2 buts à 1. Qu’est-ce qui vous a permis d’aller chercher cette victoire ?

Ce qui nous a permis de gagner c’est qu’on s’est un peu remis en question quand même. On restait sur une série un peu négative contre deux équipes à notre portée, que ça soit Cazes ou St Alban. Mathématiquement, le maintien n’était pas forcément assurer. Il nous fallait obligatoirement renouer avec la victoire. Ce que nous avons réussi à faire. Pourtant, jouer Sources, ce n’est jamais évident. C’est une des bonnes équipes de la poule. Nous avons su être sérieux, marquer au bon moment et tenir ce résultat

Vous marquez au bon moment. Malgré tout, ils reviennent à la marque juste avant la mi-temps. En rentrant aux vestiaires avec un score de parité, quel était le discours pour éviter de rester dans cette spirale négative que vous vouliez quitter ?

On sait que Sources est une équipe qui pratique un beau football et qui aime jouer au ballon. Il fallait être patients sur la récupération du ballon et être capable de presser au bon moment et au bon endroit. C’est ce qu’on a réussi à faire en début de match et qu’on a peu perdu au fil de la première mi-temps. On a réussi à le remettre en place sur la deuxième mi-temps. Ça nous a permis de récupérer des ballons hauts et de les mettre rapidement en difficulté. En général contre de telles équipes, il est important d’être en bloc, d’être compact et de récupérer rapidement le ballon.

Cette victoire vous permet de vous relancer mais également de rouvrir les bras au podium, notamment avec le nul de Cahors. Une place de troisième conclurait-elle une très belle saison ?

Oui. C’est un peu l’objectif que j’avais fixé aux joueurs il y a cinq-six matchs. On l’a un peu sabordé en perdant deux fois d’affilé. Sans parler de Montauban et Biars qui mènent un train d’enfer, Cahors, ça reste performant. Ils l’ont encore montré ce week-end. En ayant perdu deux fois d’affilé, on s’était un peu mis de la distance par rapport à Cahors. Là, sur les deux matchs qui nous restent, on va faire le maximum pour essayer d’accrocher ce podium. Ça nous permettra de finir sur une bonne note et quelque part de faire une bonne saison.

Les deux derniers matchs vous jouez donc Druelle et Pradines. Deux rencontres contre des adversaires qui ont eu des difficultés cette saison…

Oui, après Druelle c’est encore plus proche que Sources. Ce n’est même pas à 10 km de chez nous. Ça sera un autre derby à jouer et un derby disputé. En plus Druelle est pratiquement obligé de faire un sans faute pour se maintenir aujourd’hui. On s’attend à un match difficile. Après, Pradines, c’est une saison difficile pour eux. J’espère qu’ils vont essayer d’accrocher une deuxième victoire d’ici la fin de saison. Ce sont toujours des matchs que l’on peut rendre faciles, mais pour ça, il faut être sérieux dès le départ. On s’attend à deux matchs compliqués, mais qui sont à notre portée. Ces deux matchs dépendent surtout de nous, et pas forcément de l’adversaire. À partir du moment où nous sommes sérieux et qu’on joue à notre niveau, on est capables de faire le plein. Mais nous sommes aussi capables, si nous ne jouons pas à notre niveau et si on manque d’humilité, de se faire bousculer par ces équipes-là. C’était un peu notre difficulté cette année.

En évoquant justement cette année. Vous êtes actuellement quatrièmes. Vous pouvez visez cette place de troisième. Est-ce que vous êtes plutôt satisfaits pour le moment de la saison, ou vous auriez aimé viser plus haut ?

En début de saison, on part toujours pour essayer d’être le plus performants possible et se donner les moyens de gagner tous les matchs. Après, je savais que j’avais un groupe de qualité. Mais je savais que j’avais aussi un problème en terme de quantité au niveau du groupe. C’est un peu ce qui nous a fait défaut aux mois de janvier-février. Je me suis retrouvé avec pas mal de blessés et de suspendus. Derrière, nous avons été en difficulté parce que je n’avais pas forcément un groupe étoffé. C’est ce qui nous a mis en difficulté. Ça nous a permis aussi quelque part de donner la chance aux jeunes du clubs, de leur montrer le niveau et la marge qu’il leur reste pour travailler et être performants en R2. On a été en difficulté à partir du moment où j’avais deux-trois joueurs cadres absents. Mais ça m’a permis aussi de lancer quelques jeunes du club.

Avoir lancer ces jeunes, ça peut être tout bénef’ pour la saison prochaine !

Oui, on va essayer. Après, je ne sais pas encore. Quand on arrive en fin de saison, on ne sait pas qui reste et qui part. Il risque d’y avoir du changement comme partout. On va essayer de finir la saison correctement, faire le point pour essayer de se projeter pour la saison prochaine. On va repartir sur un championnat encore difficile. Pour l’instant, je ne sais pas encore quel effectif j’aurais. J’y travaillerais en temps et en heure.

Vous évoquez quel effectif vous aurez. Donc c’est acté, vous serez à Luc Primaube l’an prochain ?

Oui, normalement, à part si un club de Ligue 1 me contacte. Mais de toute façon, je serais là. Je suis très bien à Luc Primaube. Je n’ai aucune raison de changer. Après ce n’est pas moi qui ai les cartes en main. Ce sont mes présidents. C’est à eux de voir. Pour l’instant, on ne s’est pas encore entretenus à ce sujet. Mais pour l’instant, je devrais encore être là.