S.Paulet (Le Séquestre) « Essayer de finir sur le podium »

S.Paulet (Le Séquestre) « Essayer de finir sur le podium »

21 mai 2022 0 Par Nicolas Portillo

Ce week-end c’est un derby du Grand Albigeois qui va se dérouler entre Le Séquestre La Mygale et l’US Albi dans le cadre de la 24ème journée de D1 Tarnaise. Une rencontre où l’émotion sera au rendez-vous pour le coach du Séquestre, Seb Paulet, face à son ancien club. Même si aujourd’hui les ambitions ne sont plus les mêmes.

En District, toutes les rencontres sont plus ou moins des derbys. Mais ce match a clairement une saveur particulière. Contre l’US Albi, c’est vraiment un match contre le voisin. Une rencontre différente des autres…

Oui surtout pour moi. Ça va être une rencontre vraiment compliquée pour moi. C’est mon ancien club et ça a toujours à la fois une bonne saveur et une saveur où l’on ne veut pas perdre. Je pense que c’est la même chose en face. Ils ont besoin de points. Donc c’est une saveur intéressante. Après, le club de l’US Albi est en difficulté en ce moment donc je ne sais pas quelle équipe ils vont aligner. Moi, j’ai l’équipe qui revient petit à petit. Mais j’ai des joueurs qui ne sont pas en forme car ils reviennent de blessure. Il va faire chaud. On va jouer sur le fait de conserver le ballon un maximum pour essayer de les faire courir et marquer des buts rapidement.

Pour vous d’un côté vous voulez faire bonne figure contre votre ancien club et d’un autre côté, vous avez l’impression d’affronter un animal blessé !

Ça reste mon club d’amour. J’ai fait toute ma carrière à l’US Albi depuis les tous petits. J’y ai joué quasiment 30 ans. C’est toujours bien de jouer contre ce club. Ce qui me fait encore plus mal, c’est que l’année prochaine, je risque d’avoir l’équipe une dans la poule. C’est encore plus compliqué !

Avoir l’équipe une dans la poule confirme que vous ne pourrez pas monter. C’étaient pourtant vos ambitions en début de saison. Est-ce un échec de votre part ou vous êtes tombés sur plus fort ?

Honnêtement, c’est vraiment un échec de ma part. J’avais l’équipe pour monter cette année. Les dix premiers matchs, je ne dois avoir qu’une ou deux défaites. On était en haut du classement. Après, il y a eu des problèmes physiques par rapport à des joueurs du club. D’autres joueurs ont quitté le club et des blessés. Petit à petit, on a commencé à s’enfoncer dans des défaites. On sait très bien qu’à ce niveau, avec une équipe d’Albi Marssac très compétitive et une équipe de La Crémade qui a joué avec ses qualités, mais qui était très sérieuse et a gagné des matchs à l’arraché, du coup ça a été dur pour nous de rester en haut du classement avec tous les problèmes rencontrés !

Votre passage à vide vous aura été fatal contre deux équipes qui font quasiment un sans fautes.

C’est ça. Cette année j’ai eu beaucoup de blessés, de longue durée qui plus est. Ça a été très compliqué sur une période de deux mois et demi. Après, nous avons fait avec des moyens du bord. On a joué avec des joueurs de l’équipe deux qui m’ont rendu plein de choses. Ils ont été vaillants et sérieux. Nous avons réussi à gagner contre le dernier, contre St Juery, contre La Crémade avec une équipe vraiment remaniée. C’est quand même intéressant et encourageant pour la suite.

Encourageant pour tenter votre chance de montée l’an prochain ? Pourtant avec potentiellement les Copains d’Abord, l’US Albi, Giroussens et Cambounet, la tâche ne s’annonce pas facile.

Ça va être encore compliqué. Déjà qu’une montée à tout niveau c’est compliqué. Il faut faire une saison complète. Mais avec des écuries comme ça en face l’année prochaine. Ça risque d’être compliqué. À nous de nous renforcer, de travailler et on verra comment ça va se passer. Ces joueurs sont très bons. En espérant ne pas être touchés de nouveaux par le covid, ou autre. À nous d’essayer de recruter peut-être mieux que l’année dernière.

Nous n’y sommes pas encore. Quelles sont vos ambitions pour ces dernières journées de championnat ?

On veut essayer de finir sur le podium. On joue pour gagner, et on va y mettre tout notre cœur, toutes les chances de notre côté pour pouvoir gagner les trois matchs. On joue de notre côté beaucoup de prétendants à la descente, ou qui sont déjà descendus. Après comme on dit, un animal blessé, c’est toujours compliqué à avoir. On va mettre toutes les chances de notre côté pour prendre les neuf points et gagner ces trois match.

Ça sera l’occasion d’aguerrir la jeunesse aussi ?

Pour l’instant, nous n’avons ni U17, ni U18. C’est compliqué de mettre de la jeunesse. Après oui, j’ai intégré des joueurs de l’équipe deux qui ont 20 ans. Ce dimanche, ils joueront avec moi pour pouvoir acquérir un peu d’expérience et voir pour l’avenir.

Quels seraient les projets à long terme du club ?

L’année prochaine déjà, il y aura une équipe de U17. C’est intéressant pour la suite.