B.Almeras (Mende Lozère) « Le match le plus important de l’année »

B.Almeras (Mende Lozère) « Le match le plus important de l’année »

28 mai 2022 1 Par Nicolas Portillo

C’est un match spécial pour le capitaine de l’AFL qui se jouera ce dimanche. Benjamin Almeras jouera en effet son dernier match officiel au Stade Jean-Jacques Delmas raccrochant les crampons en fin de saison. Avant de partir, il espère cependant sauver son équipes en Régional 1 et ça passera par un bon résultat contre le leader, St Clément Montferrier.

Vous recevez un leader en état de grâce ce dimanche. Vous jouez la course au maintien de votre côté. Chacun a à perdre dans ce match. De quoi crisper le jeu un peu ?

Exactement. Après ils sont les grands favoris du match. Nous restons sur une bonne dynamique sur les derniers matchs. Nous jouerons notre carte à fond sur ce match à domicile. Quand on regarde leurs derniers résultats, c’est inquiétant. Nous qui jouons le maintien, on aurait préféré jouer une équipe moins bien classée. D’un autre côté, nous aimons bien ce genre de match avec un peu d’enjeu. Pour des compétiteurs c’est plus intéressant. Ça met un peu de peps. C’est le genre de match qu’on attend. Ça va être le match le plus important de l’année. Enfin l’un des plus importants. Il faudra en gagner un des deux derniers pour se maintenir. On l’a bien préparé pour rester sur notre dynamique sans défaite. Pour nous l’objectif sera de prendre au moins un point sur le leader à domicile surtout par rapport au résultat à l’aller où nous avons pris 3-0 chez eux et ce désir de revanche.

Un côté compétiteur mais aussi l’orgueil qui pourrait parler en quelques sortes…

Oui après eux ils jouent la montée, nous le maintien. Il y a autant d’enjeux. Après un match crispé, en début de match. En fonction du contexte et l’équipe qui marque en première, ça peut vite débrider le match surtout s’il y a un but rapidement.

Vous avez au passage le rôle d’arbitre pour la montée !

Oui vu qu’ils sont quatre à se disputer la montée. Arbitres mais nous sommes obligés de jouer notre match à fond comme nous ne sommes pas maintenus. Ce n’est pas un arbitre qui peut lâcher le match. C’est un arbitre qui va tout faire pour sauver sa peau.

Ça revient pas mal de la part d’adversaires dans votre poule. Pour eux, l’AFL n’est pas à sa place au classement. Quel est votre ressenti sur de telles déclarations ?

On avait commencé la saison sur de bons résultats en championnat et en Coupe de France. Ça nous avait bien lancés sur une bonne dynamique. Après, si nous en sommes là, c’est que nous n’avons pas le niveau pour être plus haut. Nous ne sommes pas réguliers tout simplement. A ce niveau pour monter, il faut être régulier. Même si nous avons un groupe de qualité avec de bons joueurs, il manque peut-être d’expérience. Ce qui a fait notre période assez creuse pendant l’hiver. Entre les blessures, les suspensions et le manque de réussite, nous sommes tombés dans une spirale incroyablement négative et nous avons eu du mal à nous en sortir. Rien ne nous réussissait. Des petits détails qui n’ont pas basculé pour nous. Le groupe a certes de la qualité mais il manque encore un peu d’expérience pour jouer les premiers rôles. Nous sommes à notre place.

De base l’objectif était de jouer ces premiers rôles justement ?

Non on ne jouait pas forcément la montée. Pas mal de gens parlent autour et nous voyaient comme des favoris à la montée. Mais nous, on ne la jouait pas. On s’était fixés un petit objectif entre nous en début de saison qui était de voir quels objectifs on pourrait se fixer à la trêve. À la trêve, nous avons vu notre place. L’objectif n’était pas du tout de monter.

En cas de maintien, vous évoquez un manque d’expérience. Cette expérience, le groupe a pu l’acquérir tout au long de la saison. De quoi espérer d’autres ambitions la saison prochaine ?

Oui. Après qu’on reste sur un noyau dur de Lozérien. Il y a à peu prêt la moitié de l’équipe qui est native de Lozère. C’est intéressant. Ils ont entre 24 et 26 ans. C’est le gros noyau. Eux vont évidemment rester. Après pourquoi pas se renforcer avec quelques recrues estivales. Moi ça sera ma dernière saison. Le dernier donc à domicile.

Un match justement particulier pour vous contre l’ESCM !

Oui un match forcément particulier vu que j’ai joué toute ma carrière au club. Du coup ils vont perdre un peu d’expérience et vont recruter en ce sens. On était deux-trois à avoir plus de la trentaine. Je vais arrêter l’année prochaine. S’ils sont encadrés par un ou deux trentenaires et de l’expérience, pourquoi ne pas essayer de jouer les premiers rôles l’année prochaine…

Cette retraite pour vous sera-t-elle l’occasion de nouvelles responsabilités ?

L’année prochaine je me retire complètement. J’ai des projets personnels par rapport à l’arrivée d’un deuxième enfant. Et surtout, ce qui m’a fait arrêter, ce sont mes genoux. J’ai eu pas mal de problèmes de cartilages aux deux genoux. L’année prochaine je n’aurais pas de rôle particulier au sein du club. Mais pourquoi pas dans un futur proche m’investir d’une autre manière pour ce club pour lequel j’ai tout le temps joué.