Saison dense et riches en sensations, découvertes et péripéties pour l’attaquant Selim Baghdad. Si son équipe a loupé sa chance de jouer la montée en N3, l’homme aux multiples casquettes a profité de cette saison pour performer hors du terrain pour revenir encore plus fort l’an prochain !

On sait que Golfech se construit pour monter mais tombe sur un os à chaque fois. Que vous aura-t-il manqué cette année ?

Voilà ma deuxième année de bouclée à Golfech ! L’objectif était de jouer les premiers rôles et pourquoi pas une montée … Je pense que cette année il nous aura manqué de la constance dans nos matchs ainsi que d’avoir un groupe au complet sur la durée. Plusieurs paramètres football et autres ont fait que c’était compliqué de travailler dans la durée avec le même groupe ! Peut-être un peu plus de personnalités aussi par moment.

Quel regard portes-tu sur ta saison personnelle à Golfech ?

A titre personnel je dirais une saison assez compliquée du fait que j’étais en formation BEF donc pas mal de semaines absents, quelques blessures qui sont aussi venue couper ma dynamique en y ajoutant la distance, plus le début de saison Covid saison assez compliquée. J’ai malgré tout joué plusieurs postes, milieu relayeur, milieux défensifs défenseur central trois matchs. Pour un attaquant de formation c’était intéressant surtout que j’ai eu de bons retours mais le départ de Kevin Smolarczyk a été un moment un peu spécial pour moi. J’ai rencontré des personnes merveilleuses vraiment un coach humainement incroyable dommage que certains clubs ne prennent pas exemple sur cet aspect là…

On évoque souvent que cette saison a été rude et longue c’est un avis que tu partages ?

Oui la saison a été longue, rude, éprouvante mentalement et physiquement du moins pour moi en y ajoutant le BEF… Mais c’est sûr qu’après des années Covid ce serait très compliquée de répartir des matchs jusqu’en Juin avec une reprise en Juillet Surtout il est, je trouve, dangereux de jouer en Juin à 15h quand ton corps est habitué a s’entraîner à 19h en soirée .

Clap de fin sur cette saison post-covid, qu’ambitionnes tu pour la prochaine saison ?

Pour la saison prochaine j’ambitionne de rejoindre un club sur la région toulousaine afin de m’investir à 100%, pas de formation (rires) un projet sportif mais aussi humain car les deux sont intimement liés pour performer.

On a connu Salim défendant de nombreux clubs, futsal, foot, dirigeant. Quid de tes envies la prochaine saison ?

Etant dans un processus de reconversion depuis 3 ans j’ai passé pas mal de formation (BMF, BPJEPS Haltero, Futsal performance, BEF etc .) Je souhaite maintenant jouer j’ai 29 ans je compte donc m’investir à 100% comme toujours, après j’ai toujours cette sensibilité futsal et si j’ai l’opportunité de m’investir dans un club en tant que coach pourquoi pas. J’ai passé une super saison à Portet avec les U20 dans le cadre de mon BEF !

Et à quel niveau ?

J’ai pour le moment reçu seulement des offres de N2-N3 ainsi que du futsal en D1-D2 mais pas sur Toulouse… Je ne souhaite pas bouger d’ici je vais plus me focaliser sur les opportunités Toulousaines ! Merci beaucoup pour cette interview, je vous souhaite de bonnes vacances prenez soin de vous et vos proches.