Gardien emblématique depuis le début du millénaire en Ligue Occitanie, le portier de Revel a finalement tiré sa révérence après plus de 20 saisons en séniors et une marque indélébile dans le football local.

C’était tout simplement impossible d’envisager un abécédaire du foot Occitan sans évoquer Cédric Garcia. Si le portier de Revel tire sa révérence sur une ultime descente en Régional 2, sa carrière n’en est pas moins belle. Principalement dans les cages de l’USR, Cédric Garcia aura su être un dernier rempart de choix pour accompagner ses coéquipiers dans des aventures merveilleuses : remontée en R1, montée en CFA2, épopées en Coupe de France, ou encore, le titre de champion d’Europe avec l’Equipe de France Entreprise. La longévité du gardien a de quoi surprendre et impressionner quand on voit même chez les pros des joueurs décliner avant même d’atteindre les 28 ans ! Mais il y a un mais. S’il raccroche les gants aux vestiaires, Cédric Garcia ne pouvait se contenter d’arrêter complètement le football et d’arrêter ici son histoire d’amour avec l’US Revel. Le désormais ancien portier mettra maintenant un autre de ses talents au service du club de l’autre côté des talanquères : sa tchatche. Maintenant directeur sportif du club, il espère attirer les joueurs nécessaire pour faire remonter l’USR dans l’élite du foot Occitan.

Quand Cédric Garcia a commencé à jouer en sénior en 2001 :

  • Kylian Mbappé rentrait en école maternelle
  • Rafael Nadal allait encore attendre quatre ans pour croquer son premier trophée de Roland Garros
  • Jacques Chirac n’avait pas encore été réélu Président de la République
  • L’Olympique Lyonnais n’avait pas encore le moindre titre de champion de France de L1
  • Le FC Nantes était champion de France de Division 1 en titre
  • La Ligue 1 s’appelait encore D1 !