Cette année 2021-22 s’est placée malheureusement sous le signe des descentes pour plusieurs équipes Occitanes. De quoi chambouler les championnats inférieurs et se faire des cheveux pour la suite…

Le FC Sète toujours en appel pour être réhabilité par la DNCG en National, Béziers, Colomiers et la réserve de Montpellier qui tombent en National 3, les descentes font mal cette saison. Elles font mal car on ne retrouve plus que deux équipes de la région en National 2 (Alès et Canet) en espérant ne pas y retrouver Sète bien évidemment en septembre prochain ! Bien évidemment, ces relégations ne sont pas sans conséquences notamment sur le championnat de National 3 entraînant du même coup cinq descentes en R1 et ainsi de suite. C’était une saison de base compliquée en terme de descentes mais on espérait limiter la casse. Ça ne sera malheureusement pas le cas. Alors quid de l’avenir ? L’inconnue demeure dans un premier temps sur l’avenir de ces écuries déchues ou presque déchues. Béziers arrivera-t-il à se relever de cette rétrogradation forcée par la DNCG ? L’US Colomiers va-t-il ravoir la recette gagnante, basée sur ses jeunes dès la prochaine saison ? Avec un organigramme bouleversé, le FC Sète, s’il est réhabilité en N1, pourra-t-il se maintenir dans un championnat où le tiers des équipes descendent avec la réforme de la Ligue 1 ? Des questions pour lesquelles on aura des premiers éléments de réponse dans les prochaines semaines donc wait and see…

Mais bien heureusement, tout n’est pas noir dans cette saison en Occitanie. on peut voir quelques points au vert avec la remontée du TFC et la cohesion retrouvées entre les Violets et son public ! N’oublions pas non plus Canet. Si les Catalans ont connu quelques difficultés avec leurs points retirés, ils auront su batailler dans le top 5 de N2 quasiment toute la saison. De bonne augure pour un club qui lorgne plus haut. Monté ce printemps en N2, Alès ne compte pas non plus faire l’ascenseur. Les Alésiens le prouvent avec un recrutement solide.

On peut également saluer le football féminin. Rodez remonte en D1 après une saison au combien réussie. Derrière Montauban termine sur le podium ! Albi Marssac est de son côté maintenu, même les Tarnaises espéraient mieux figurer dans cette poule B de D2. Mention plus qu’honorable pour Nîmes maintenu en D2 et le TFC qui y remonte ! Après ces quatre formations Occitanes devront vivement s’armer cet été pour être dans le top six de leur poule de D2 et éviter la réforme des championnats féminines qui les feraient descendre dans la nouvelle division à venir : la D3…