L’Abécédaire de l’été – F comme Fusion ou la marche à suivre pour les prochaines années ?

L’Abécédaire de l’été – F comme Fusion ou la marche à suivre pour les prochaines années ?

12 juillet 2022 0 Par Nicolas Portillo

Albi Marssac, L’Union St Jean, et consorts, ces dernières années, les fusions entre clubs semblent se multiplier comme si c’était la seule solution pour espérer avoir un club pérenne.

Il semblerait que ça soit la formule à suivre depuis plusieurs années pour de nombreux clubs petits ou plus structurés. En Haute-Garonne, il y a quelques années, certains faisaient même écho de l’importance de fusionner Blagnac et Colomiers pour que les deux clubs puissent franchir un cap. Comme si cela leur semblait impossible en l’état actuel des choses… Il est vrai que parfois la fusion peut être la solution pour mutualiser les efforts, les budgets et les installations. On peut par exemple penser à la réussite de la fusion entre L’Union et St Jean, aujourd’hui championne de R1 et qui réalisera la première saison des trois clubs respectifs en National 3 !

De telles fusions permettent également de rester plus facilement dans les clous. Afin d’encadrer au mieux les jeunes footeux, les instances imposent chaque année de plus en plus de rigueur et de formation des éducateurs. Ce qui engendre davantage d’investissement de leur part. Tout cela peut avoir un coût assez conséquent pour des clubs de villages qui entendaient jusque-là le rester. Si l’entente entre deux écoles de foot, entre deux clubs peut être une solution intéressante, il est vrai qu’une fusion offre un compromis bien plus stable.

Les clubs bons ennemis qui s’offraient des derbys piquants sont-ils voués à fusionner et faire taire leur seine rivalité ? Si cette recette peut être la bonne, elle n’est bien évidemment pas la recette miracle. En effet, les petits clubs de village que nous étions contents de soutenir étant enfants seraient voués à disparaître avec une telle logique. On perdrait alors assurément un peu de folklore. Même si ce dernier est moins présent dans le monde du football que chez son cousin de l’ovalie. D’un point de vue humain, la mutualisation des efforts et des effectifs peut aussi faire défaut dans certains cas. Des jeunes peuvent se retrouver sur le carreau se sentant moins à l’aise dans une « superstructure » qui remplacerait leur petit club familial. Il n’y a bien évidemment aucune recette miracle, chaque cas est exceptionnel en son genre car chaque club est unique. Mais dans de nombreux cas, la fusion pourrait être la solution pour se structurer sur le long terme ou répondre à des problématiques persistantes…