Aujourd’hui dans notre Abécédaire de l’été revenons sur un point sombre de cette saison de foot que ça soit chez les pros ou les amateurs, les exactions extra-sportives.

Nice, Marseille, Lens, Bordeaux, St Etienne, les mauvais exemples ont été pléthores dans les tribunes de Ligue 1 cette saison. Pourtant, le football amateur n’est pas tout blanc non plus où il faut plusieurs fois écho de cas de menaces ou de violence sur et en dehors du terrain. Le District de Haute-Garonne a d’ailleurs lancé ces dernières semaines une campagne de sensibilisation à ce sujet : Touche pas à Mon Foot. Le court-métrage fait des écueils jour après jour, mais c’est surtout sur les prés verts que l’on espère voir ce fameux chasuble vert faire son effet et calmer les hardeurs de certaines personnes un peu trop passionnées. Doit-on en venir à davantage de fermeté à l’image des autorités Anglaises qui combattaient le Hooliganisme jadis ? Faut-il un drame digne du Heyssel pour que les instances dirigeantes et/ou ce public nauséeux réagissent ? Certains semblent oublier que c’est la passion qui doit nous mener au stade chaque week-end : la passion du sport et du ballon rond ! C’est pour la ferveur et les belles émotions que l’on se réunit qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Non le vieil irréductible ne vient pas le long des talanquères par -5°C un soir de janvier car il n’avait rien de mieux à faire… mais bien par passion et par engouement. L’engouement de voir des feux follets gambader sur le terrain, se batailler dur comme fer la possession de balle et aller chercher le but de la victoire ! C’est ça que l’on veut voir et que l’on attend l’année prochaine sur les pelouses… Qu’on se le dise…