La saison 2021-22 n’est pas finie pour tout le monde. C’est le cas des jeunes troupes U14 de l’EFC Beaucaire et Millau qui sont encore en délibérées avec la Ligue Occitanie pour savoir sur quel pied danser.

C’est une histoire qui paraît rocambolesque mais ne cesse de faire du bruit du côté de Millau. Mi-juin, leur équipe U14 doit se déplacer à Beaucaire pour une rencontre au combien importante pour le maintien. Si les locaux ne gagnent pas, ils restent relégables. La veille du match, le terrain de Beaucaire subit un arrêté municipal interdisant toute rencontre de s’y jouer. « Il n’y avait que trois flaques sur le terrain, c’était un billard, c’est clairement un arrêté de complaisance » souffle-t-on du côté de Millau. La raison de cette réflexion ? Une partie des joueurs de Beaucaire étaient d’une belle aventure à Madrid pour un tournoi, laissant l’équipe amoindrie pour une rencontre d’une telle intensité. « Quand on voit la feuille de match qu’ils (Beaucaire) avaient prévue, ils n’avaient aucune chance de gagner. » Mais la rencontre est bel et bien reportée, le délégué de la Ligue ayant lui-même confirmé le report de la rencontre. S’entame alors des péripéties où les deux équipes défendent leurs avantages propres pour pouvoir disputer, ou non cette rencontre dans les meilleures conditions. Malheureusement, les reports s’enchaînent et les deux équipes clôturent leurs saisons. « On ne s’entraîne plus depuis le 25 juin » confirme-t-on à Millau.

On s’attend alors à ne plus avoir d’occasions pour jouer cette rencontre alors que l’été a commencé. Mais les décisions de commissions verront la chose autrement. Une commission sur le tard est instaurée ce mardi pour réévaluer le dossier, avec une décision finale assez peu conventionnelle. « On nous reprogramme le match le 30 Juillet, s’insurge-t-on à Millau, mais ça ne se jouera pas à cette date. » La rencontre a en effet été une nouvelle fois reportée au … 27 août, repoussant une nouvelle fois l’importance de cette rencontre pour le maintien… quelques jours avant la reprise de la nouvelle saison. Du côté de Millau, on estime que les décisions prises par la Ligue ne sont pas à la hauteur de la situation. « On veut sauver Beaucaire et Johnny Ecker ! », mais le SOM ne va pas en rester là comptant faire appel à un arbitre du sport pour la suite de l’affaire…