On arrive dans le money-time de notre Abécédaire de l’été. Aujourd’hui, c’est L’Union St Jean qui est mis à l’honneur. Le club Haut-Garonnais sort d’une saison exceptionnelle où si tout a mal commencé, la finalité fut au-delà de toute espérance avec un ticket pour le championnat de N3 en septembre prochain.

Été 2018, les feux des projecteurs sont bien évidemment sur les clubs en réussite cette année-là comme Muret qui retrouve le championnat de N3 après avoir survolé son groupe. Du côté de l’est-Toulousain, on travaille en coulisses. Deux clubs viennent de réussir la saison parfaite pour leur avenir. D’un côté, L’Union monte en Régional 1 avec brio. De l’autre, St Jean se sauve en Régional 2. Ce ne sont encore que des négociations, mais les deux clubs Haut-Garonnais réfléchissent à un rapprochement. Rapprochement qui aura rapidement lieu pour aboutir à la naissance en cette saison estivale de L’Union St Jean FC. Le club est alors au devant d’une saison charnière. Ses deux équipes séniors en Ligue doivent lutter pour se maintenir à leurs niveaux respectifs en cette saison 2018/19. Cet saison acte 1 de l’USJFC est une semi-réussite. La réserve du club va en effet chuter en R3, mais l’équipe fanion reste dans l’élite du foot Occitan, et va même récidiver l’année suivante alors que débute la pandémie. Le club va alors endosser le bleu de chauffe. Le travail est accompli en coulisse pour que l’équipe, et même le club, monte en puissance. On en voit déjà les premiers résultats lors de la courte saison 2020/21. L’équipe fanion enchaîne de bons résultats en ce début de saison se présentant dans la première moitié de tableau lorsque les championnats s’arrêtent.

Greg Sorroche et ses troupes ne vont pas s’arrêter en si bon chemin. Ils vont se mettre à la tâche et préparer au mieux la saison suivante. Une saison 2021/22 dont les prémices en auraient découragés plus d’un. Dans sa poule B de R1, l’équipe fera un début de saison très compliqué devant attendre un premier succès sur tapis vert contre Blagnac. Mais ce succès sur tapis vert, si amer soit-il pour un premier succès, sera le premier d’une très longue série d’invincibilité en championnat. S’ils n’étaient pas annoncés dans la lutte à la montée face à des équipes comme la réserve du FC Sète ou Luzenac, les hommes de Greg Sorroche vont totalement déjouer les pronostics durant des mois. Cette série d’invincibilité les loge bien confortablement en tête du championnat leur permettant de décrocher un titre historique de champion de R1. Une première pour le club mais également pour ses entités passées respectives. Quatre ans après la fusion, L’Union St Jean vient donc d’écrire l’une des plus belles pages de son histoire, et qui sait ? Ce n’est peut-être pas encore fini !