Nés il y a seulement une année, les Tolosa Ducks grandissent dans leur coin. Affiliés à la FSGT, le club grandit dans son coin mais non sans cacanner avec enthousiasme. Cette saison, le club a loupé d’un rien la montée mais compte bien se rattraper la saison prochaine comme le précise son vice-président, et joueur, Guillaume Marchadier.

Vous êtes vice-président des Tolosa Ducks, déjà pouvez-vous nous présenter le club en quelques mots ? (Nombre d’adhérents, date de création, équipes engagées)

Nous sommes une toute jeune équipe fondée en plein confinement Covid par une bande de copains durant un whatsapero ! Nous sommes actuellement 4 membres actifs au bureau, et sommes également joueurs. Le noyau dur de l’équipe se connait depuis plusieurs saisons maintenant. Nous avons enchainé plusieurs saisons sur des championnats de five (sous différents noms : Real Mardi, Livercool) avant d’enchainer il y a 3 ans sur une saison en foot à 7 (sous le nom de Bayern Demuni). Le groupe s’étoffant années après années, il nous a semblé opportun de monter la structure à 11.

Terminé les noms humoristiques, pour cette nouvelle équipe, nous avions envie d’un nom mettant plus en avant notre belle ville de Toulouse (Tolosa). Le terme Ducks est un petit « délire » entre nous car certains de nos joueurs sont en couples et s’échappent systématiquement au moment de l’apéro ; le qualificatif Ducks (Canards) était tout trouvé ! Nous venons de boucler notre première saison (2021/2022) avec un groupe de 30 licenciés et comptons actuellement une seule et unique équipe senior.

Si on cherche les Ducks sur le site du District de Haute-Garonne c’est peine perdue car vous êtes affiliés à la FSGT. Pouvez-vous nous expliquer la différence ?

La FSGT est une fédération indépendante à la FFF. Un peu d’histoire : La Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT) est une fédération omnisports agréée Jeunesse et Sport et Jeunesse et Éducation populaire. Elle a été créée en 1934 par fusion de la Fédération sportive du travail (FST) et de l’Union des sociétés sportives et gymniques du travail (USSGT). Elle est membre du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et de la Confédération sportive internationale travailliste et amateur (CSIT).

Hormis le fait que les matchs se jouent en semaine entre équipes associatives ou d’entreprises, il y a plusieurs similitudes avec la fédération phare du football : 1 championnat réparti en 4 divisions avec systèmes de montées/descentes, 1 coupe de France et 2 coupes régionales (Occitane et Haute Garonne). Les matchs sont bien entendus arbitrés par des officiels désignés par le comité de la fédération. On y trouve pas mal d’anciens joueurs 3F ayant arrêté en club et opté pour cette pratique moins contraignante. La plupart des clubs ne s’entrainent pas et jouent uniquement les matchs officiels.

Et intégrer un jour la FFF c’est dans les ambitions du club ?

Pour le moment notre volonté est de bien structurer le club et pérenniser l’équipe en FSGT pour emmener l’équipe le plus haut possible. Mais nous ne nous fermons aucunes portes. Nous avons affronté beaucoup d’équipes 3F en amical cette saison et nous avons été surpris de voir que nous étions capables de proposer des prestations de bonnes factures avec quelques jolis succès à la clé.

Parlons des résultats du club cette saison. Vous restez en D4, une contre-performance à vos yeux après la défaite contre Nimba 4-1 mi-juin. Qu’est-ce qui vous a manqué cette saison pour éviter de rester à quai comme vous l’avez évoqué sur vos réseaux sociaux ?

Comme vous l’avez souligné, nous avons perdus logiquement notre dernière rencontre de championnat face à une très belle équipe de Nimba qui finit elle seconde. Mais ce n’est pas sur ce dernier match que nous manquons la promotion en D3. Nous avons abordé des rencontres face à des adversaires qui étaient, sans leur faire offense, bien moins bonnes que nous sur le papier en ayant gagné avant d’avoir joué le match… Résultat : nous avons concédé 3 défaites largement évitables face aux 2 derniers. Ce qui nous aurait donné 9 pts de plus si nous avions gagné et nous aurait placé en tête du championnat… Ajoutez à cela la période hivernale qui nous a fait mal avec beaucoup d’absences de joueurs clés : blessure, covid… le lot de toute équipe amateur en bref, mais qui reste non négligeable à notre niveau. En résumé, nous avions conscience d’avoir un groupe de qualité, mais nous savons dorénavant que cela ne fait pas tout pour s’assurer de la montée ! Je peux donc vous assurer que l’équipe est plus que jamais soudée et revancharde à l’aube de la saison 2022/2023 et que nous aborderons chaque match comme une finale pour aller chercher la montée en fin de saison.

Quel bilan faites-vous de cette première saison en championnat ?

Avec du recul, et une fois la déception d’avoir manqué la montée évacuée, nous nous sommes rendus compte que tout n’était pas à jeter pour notre première saison : nous finissions 3èmes de notre championnat, à 3 points de la montée, et avons été éliminés en quarts de finale de la coupe de Haute-Garonne face au futur finaliste. Nous avons également obtenu de très bons résultats face à des équipes 3F allant du niveau D3 à D5. Certes il s’agissait de matchs amicaux mais nous avons livré de solides prestations face à des équipes de bons niveaux. Au rayon humain enfin, nous vivons une très belle aventure et le groupe vit bien ce qui est notre plus grande satisfaction avec mes collègues du bureau. Il y a eu quelques passages à vide en milieu de saison mais nous avons su re-souder l’équipe sur la fin et recréer une dynamique de groupe en retournant à l’ADN du club : la convivialité et le plaisir de jouer ensemble, merci aux 3ème mi-temps ! Preuve en est, la majorité des licenciés ont prévu de rechausser les crampons la saison prochaine !

Vous promettez de revenir plus forts l’an prochain. Comment comptez-vous faire ?

Notre première préoccupation était avant tout de garder notre noyau dur au niveau de l’effectif. Nous sommes sûrs de nos qualités et savons qu’il ne nous a pas manqué grand-chose pour monter. Nous avons donc voulu consolider l’équipe en faisant re-signer nos licenciés actuels, environ une quinzaine de joueurs. Nous avons néanmoins fait face à quelques départs et sommes actuellement en plein mercato pour peaufiner l’équipe et aller chercher des profils sur lesquels nous avons identifiés des manques la saison dernière, notamment un buteur ! Si des lecteurs veulent nous rejoindre, qu’ils n’hésitent d’ailleurs pas à nous contacter, nous reprenons le chemin des terrains mi-août avec plusieurs matchs amicaux pour vous tester !

Quelles sont les ambitions sportives et extra-sportives du club sur le court terme ?

En ce qui concerne le sportif, notre ambition première reste bien entendu la montée en D3 à l’issue de la saison prochaine. Nous allons nous donner les moyens d’y arriver sans oublier nos valeurs et garder bien en tête que le plus important reste le plaisir de nous retrouver pour jouer ensemble. Nous allons également donner notre maximum pour aller le plus loin possible dans les 2 coupes !

Pour ce qui est de l’extra sportif, nous avons accueilli en fin de saison dernière Emma, étudiante en école de commerce, en qualité de Community Manager. Son rôle sera d’accentuer notre présence sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, mais aussi Linkedin. Contrairement à de nombreuses équipes de notre championnat, nous avons déjà la chance de pouvoir compter sur des partenaires comme TUTTI PIZZA (restaurants de Cazeres et Labarthe/Leze), le restaurant mexicain LA SANDIA (Toulouse et Colomiers), mais également le site de pari sportif UNIBET… Leur apport est une vraie plus-value pour accompagner et structurer l’équipe en matière d’équipements, mais nous aimerions pouvoir compter sur d’autres partenaires afin d’accentuer la notoriété et l’image positive du club sur la région Toulousaine.

Et sur le long terme ?

Pour reprendre une célèbre formule : « prenons les matchs les uns après les autres ! » Plus sérieusement, commençons par atteindre nos objectifs de montée à la fin de la saison prochaine avant de nous fixer de nouveaux objectifs… Mais nous avons toutes les qualités pour atteindre rapidement à minima la D2. A nous de jouer !