C’était l’un des nombreux flous de la saison 2021/22. Dans sa poule B de Régional 1, la Juventus Papus semblait avoir en effet obtenu son maintien sur le terrain, au profit de la relégation de la réserve de Blagnac. Mais la Ligue de Football Occitanie avait réalisé des calculs différents, faisant descendre Papus en qualité de moins bon dixième. Le club a porté des réclamations successives pour faire entendre sa voix, qui semble avoir été entendue par le CNOSF, comme le club l’indique dans son communiqué.

« 

Ce message s’adresse à tous nos licenciés, du foot Animation aux Seniors, à nos partenaires qui nous soutiennent et a pour mission de vous informer des différentes démarches de l’équipe dirigeante.

C’est avec surprise que nous avons appris le 9 juillet par la parution des poules du championnat 2022/ 2023 sur le site de la Ligue de Football Occitanie (LFO) que notre équipe fanion SENIOR 1 qui évolue au plus haut niveau régional c’est à dire en R1 est rétrogradée en R2.

A notre avis cette rétrogradation est due à une application erronée de l’article 88 des Renseignements Généraux de la Ligue du Football Occitanie (LFO). Nous avons fait, dans un premier temps, appel de la décision auprès de la Fédération Française de Football (FFF), nous avons été auditionnés le 20 juillet au siège au 87 boulevard de Grenelle à Paris 15ème. Cette commission, elle, nous a envoyé le procès verbal de cette entrevue. Hélas cette dernière nous a débouté.

Loin de nous décourager, nous avons demandé une conciliation d’urgence au Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) ce qui est réalisée le 11 août à 15h par visioconférence. Nous venons de recevoir le procès verbal de cette négociation durant laquelle la FFF et nous même échangé et argumenté sur nos points de vue divergents sur l’application de l’article 88. En effet la LFO a utilisé la méthode de la création de mini championnat par la création de 3 groupes de 5 équipes composées par les équipes placées en 10ème, 11ème, 12ème, 13ème et 14ème places pour les poules B et C de ce championnat, pour la poule A, qui ne comprends que 13 équipes , la Ligue a sélectionné les 10ème,11ème,12ème et 13ème et afin d’avoir cinq équipes a ajouté le 9ème (SIC). Or l’article 88 stipule que lorsqu’il n’y a pas le même nombre d équipes dans les différentes poules il faut appliquer la règle du quotient c’est à dire le nombre de points obtenus dans le championnat divisé par le nombre de rencontres.

Le CNOSF nous a donné raison et demande à la FFF d’intercéder auprès de la LFO pour qu’elle applique la règle du quotient (ce que nous demandons depuis le 9juillet) en lieu et place du montage artificiel que cette dernière a utilisé et de réintégrer la JUVENTUS PAPUS en R1.

Ceci veut dire qu’un organisme indépendant qui existe en dehors de toute élection du monde du football et dont la mission est d’intercéder dans le domaine de la conciliation nous a donné raison. Nous sommes en attente de la réaction de la Fédération Française de Football et de la Ligue de Football Occitanie pour reconnaître cette décision et prouver ainsi leurs envies d’évoluer dans le bon sens car ERRARE HUMANUM EST (l’erreur est humaine). »