Trois questions à … Olivier Boissard, président de Forza Labéjan St Jean, pour le premier match officiel de la saison 2022/23

Trois questions à … Olivier Boissard, président de Forza Labéjan St Jean, pour le premier match officiel de la saison 2022/23

17 août 2022 0 Par Nicolas Portillo

C’est la reprise ce jeudi avec le premier match officiel en Ligue de Football Occitanie. À l’occasion du premier tour de la Coupe de France s’affrontent ces deux clubs Gersois : Rassemblement Bas AR et Forza Labeja St Jean… un affrontement en Coupe de France qui tourne au rituel pour le président des visiteurs Olivier Boissard.

Début officiel de la saison demain avec le match d’ouverture de Coupe de France entre Rassemblement Bas AR et votre équipe de Forza Labeja St Jean. Comment votre club a-t-il préparé ce derby ?

Nous avons repris les entraînements le lundi 1er août avec quatre entraînements par semaine les lundis, mardis, jeudis et vendredis et avec un match de préparation qui a eu lieu la semaine dernière. Comme chaque équipe au milieu du mois d’août, nous avons un effectif qui n’est pas encore complet entre les congés et ceux qui n’ont pas forcément repris les chemins des entraînements. On aura une équipe cohérente mais avec un effectif qui ne sera pas au complet. Après, on a très envie de redémarrer la saison. On a hâte de repartir sur une saison complète et de repartir avec ce premier tour de Coupe de France.

Qui dit premier tour de Coupe de France dit forcément des rencontres départementales. En quelques sortes un derby donc contre Rassemblement Bas AR, même si 77 km vous séparent malgré tout. C’est tout de même une rencontre rituelle car vous vous affrontez régulièrement en Coupe de France depuis quelques années !

L’entente RBA, on a le luxe entre guillemets de se rencontrer, hors crise sanitaire, depuis trois années de suite sur le premier ou le deuxième tour de Coupe de France. C’est vrai qu’on a cette petite habitude de se jouer. On avait été chez eux il y a de cela trois ans. Ils sont venus chez nous l’année dernière. C’est une équipe qu’on connaît. Ils ont fini champions de D2 l’an dernier et nous rejoignent en D1. On sait que c’est une équipe jeune, qui joue très bien au footbal. Ça sera un match super intéressant à jouer. En espérant que les personnes autour du terrain prendront du plaisir à voir le match.

Comment espérez-vous être prêts pour ce match, tout en palliant les manques afférants à une fin de prépa, et un effectif qui n’affiche pas encore complet ?

Le coach a mis donc quatre séances d’entraînement par semaine durant la préparation. On a un effectif mixte avec des étudiants, des pères de famille, des gens pris par le boulot. Avoir quatre entraînements par semaine permettait d’avoir une plage et de se libérer au moins deux voir trois fois par semaine pour pouvoir se préparer. On avait ce rendez-vous en ligne de mire. Nous, comme nos gars, on ne sera pas encore prêts physiquement à 100% mais eux comme nous, nous avons hâte d’être sur le terrain et de regoûter à la compétition. L’envie y est. Après que ça soit pour la qualité technique et les repères physiques, ça servira aussi de match de préparation pour préparer le championnat qui arrive mi-septembre.

Dernière question bonus. Vous avez donc hâte de regoûter à la compétition, mais avec quels enjeux, quelles ambitions pour votre club ?

On aura donc deux équipes séniors : une en D1 l’autre en D3. L’avantage cette année, c’est que c’est le retour des Coupe. Au-delà de la Coupe de France, c’est aussi la Coupe Occitanie, et la Coupe du Gers. Une Coupe c’est toujours super intéressant à jouer. Que ça soit la Coupe de France ou la Coupe Occitanie, on sait très bien qu’on n’ira pas au bout. On n’ira pas au Stade de France comme on dit. Mais c’est toujours intéressant de passer des tours. Ça a son charme et c’est aussi l’excitation de jouer des équipes qui ont un niveau plus élevé que le nôtre. Après l’ambition des Coupes : aller le plus loin possible, surtout la Coupe Départementale. Pour ce qui est du championnat. On a terminé la saison dernière à la septième place. L’objectif est de faire au moins aussi bien, de se rassurer rapidement, d’obtenir le maintien le plus rapidement possible et d’avoir toutes les chances pour jouer les Coupes à fond.