Ce samedi le FC Toulouse Bagatelle reçoit St Orens pour le compte du deuxième tour de Coupe de France. Ce sont pas moins de quatre divisions qui séparent les troupes de Kevin Merat (D3) de celles de St Orens (R2). Cela n’empêchera pas les Toulousains de jouer crânement leurs chances, comme au tour précédent contre Aussonne avec brio qui plus est !

Il est des jours où tout sourit, des jours où quoi que l’on fasse, on y arrivera. C’est typiquement ce qui s’est produit pour le club de Bagatelle le week-end dernier contre Aussonne, pensionnaire de R3 lors du premier tour de Coupe de France. Les hommes de coach Merat ne partaient pourtant pas dans les meilleures conditions. Au moment de valider les licences pour la feuille de match, le club Toulousain a fait face à « des petites déconvenues, nous devions être 13 sur la feuille de match, deux photos ne fonctionnaient pas et on commence le match à 11, sans remplaçant, explique Kevin Merat, j’ai eu un groupe solide. » C’est grâce à une préparation physique et mentale solide que le coach Toulousain a pu obtenir de tels résultats. Il a fait de ses 20 joueurs des guerriers prêts pour cette rencontre et la suite de la saison. Dimanche dernier, c’était pourtant Aussonne qui scorait en premier juste après le premier quart d’heure de jeu. Mais les Dieux du Foot n’étaient pas dans le camp des visiteurs ce jour-là. Là où la logique aurait voulu que la supériorité sur le papier entérine le score, Bagatelle a su se transcender pour revenir à égalité avant la pause sur un coup-franc à montrer dans les écoles de football. Au moment de revenir aux vestiaires, du côté des Toulousains, on se rend compte que le discours du coach était le bon, « c’est aujourd’hui qu’il faut montrer que vous êtes des bonhommes. »

Car oui il y a une saine rivalité au sein de l’effectif sénior du FCBT. Tout le monde est à la fois titulaire et remplaçant. Mais les douze gars sur la pelouse pour ce premier tour de Coupe auront su montrer leur hargne, et leur amour du maillot pour rentrer dans les petits papiers du coach comme on dit. « Pour gagner votre place, vous gagnez aujourd’hui, c’est ce qu’ils ont fait » se ravit Kevin. Lors du second acte, les Toulousains ont la grinta et prennent vite l’ascendant, finissant même d’assommer Aussonne sur un lob de 35 mètres « qui leur casse un peu le moral. » Malgré la réduction du score à 4-2, les joueurs de Régional 3 ne pourront pas revenir à hauteur de leur adversaire et sortiront dés le premier tour de Coupe de France. Reste maintenant à savoir si Bagatelle aura la même grinta ce samedi contre St Orens…