Après avoir sorti St Juery, qui évolue trois divisions plus haut, l’US Autan se déplace à Lézignan pour ce troisième tour de Coupe de France. Le coach Tarnais, Ludovic Crequis, veut garder une belle assise défensive pour espérer faire un nouvel exploit et passer peut-être un tour de plus.

Vous venez tout juste d’arriver à la tête de l’équipe fanion de l’US Autan. Racontez-nous comment cela s’est goupillé ?

Après le départ de l’ancien coach pour du travail, on m’a proposé le poste. Ce que j’ai accepté avec plaisir. C’est une équipe de jeunes qui jouent au ballon, et on se fait plaisir.

Quid des mouvements durant l’intersaison ? L’effectif est-il assez étoffé selon vous ?

Il y a de la recrue, un effectif étoffé. On continue à travailler. J’ai beaucoup de gars qui viennent à l’entraînement, ce qui motive tout le groupe. Les Coupes, ça fait venir du monde à l’entraînement, c’était le but.

Prépa puis Coupe de France, vous enchaînez de belles performances en ce début de saison !

Ce qu’on va retenir c’est surtout le travail fait aux entraînements et la bonne condition physique. Lors des matchs amicaux, je ne cherchais pas tant le résultat, mais la condition physique des joueurs et voir l’esprit de chacun.

Vous avez justement un tirage un peu plus clément qu’on n’aurait pu le craindre en Coupe de France en tirant Lézignan, une équipe de D1 !

Oui enfin ça reste une équipe qui est une division au-dessus de la notre. On va prendre le match comme il vient, comme contre St Juery et on va tout donner.

Vous vous en sortez mieux que Labrespy qui tire une R2, comme vous l’avez fait au tour précédent.

Chacun son tour (rires). C’est la Coupe c’est comme ça.

On sait que les enjeux de la Coupe rebalancent les cartes. Qu’allez-vous mettre en place pour pouvoir l’emporter ?

On va continuer à travailler et être solide défensivement comme on a pu le faire contre St Juery et jouer les coups à fond comme toute petite équipe qui avec peu de cartouches essaye de chasser le gibier.

Que revêt cette Coupe de France en terme d’ambitions ?

On va prendre les matchs les uns après les autres. On ne va pas afficher d’ambitions. Pour nous le plus important c’est de jouer des matchs et prendre du plaisir.

Et en championnat après une année compliquée ?

Cette année, on va essayer de ne pas rééditer la même chose. On va essayer de faire un bon départ en championnat et pourquoi pas essayer de jouer au maximum ce que l’on peut jouer, voir la montée si on peut…