En pleine reprise des compétitions depuis quelques semaines, les Toulouse Pradettes s’apprêtent à enchainer un rythme des plus intensifs sur les dix prochains jours !

Un déplacement ce samedi 10 à Cintegabelle pour le compte de la troisième journée de Coupe de France, puis un autre déplacement au TOAC pour ouvrir la Coupe Occitanie le 14 septembre avant de reprendre le championnat de Régional 3 le samedi 17 sur la pelouse de Tarbes II. Trois rencontres importantes mais pour lesquelles Hicham Radi Benjelloun, le directeur sportif et coach des Pradettes, va sérieusement de voir se faire du souci. « C’est la première fois qu’une équipe encore qualifiée en Coupe de France rentre en Coupe d’Occitanie pour le premier tour » se désole-t-il. Le club a alors fait des demandes au District d’Haute-Garonne, et à la Ligue Occitanie, mais aucune solution n’a pu être envisager pour alléger le calendrier du club Toulousain. « Nous avons comme ambitions d’aller loin sur les trois tableaux, aujourd’hui on avance avec des contraintes. » Il est vrai qu’avec ce rythme effréné, les joueurs devront puiser dans leurs réserves pour espérer faire de bons résultats, mais aussi espérer éviter les blessures. « Les clubs pro ont 72 heures de récupération entre deux matchs à l’extérieur, nous ne les aurons même pas ! » En espérant qu’une solution puisse rapidement être trouvée pour éviter une blessure grave.