Tarn – Top départ pour une D1 corsée et alléchante

Tarn – Top départ pour une D1 corsée et alléchante

13 septembre 2022 0 Par Nicolas Portillo

Le championnat reprend ses droits ce week-end dans le Tarn ! Si les poules de Régionales offrent de jolis bras de fer, on n’est pas en reste en D1 Tarnaise, où les gros poissons sont pléthores pour le Graal final : le titre de champion.

C’est une poule considérablement métamorphosée qui se dessine pour cette saison 2022/23. Sur les 14 formations en liste il y a un an, seules six sont encore présentes sur la ligne de départ cette saison : La Crémade, Le Séquestre, Vignoble 81, Réalmont, Castelnau de Lévis et Lautrec. Sept descentes en D2 ont été remplacées par les trois montants : Lagrave, Castres II et Pampelonne. Tandis que plus haut, la réserve d’Albi Marssac s’est offert un ticket pour le niveau Ligue, Cambounet, Copains d’Abord et Giroussens reviennent au niveau District.

Une métamorphose qui redistribue par la même occasion les cartes. Ce qui n’est pas forcément pour ravir les formations Tarnaises en lutte pour la montée depuis quelques saisons. La liste des prétendants s’est considérablement augmentées cette saison ! Cambounet, La Crémade, Vignoble semblent faire parti du trio de tête pour jouer les premiers rôles. Il ne faut cependant pas négliger les poursuivants même ceux en reconstruction. Giroussens qui a déjà su imposer sa loi à Cambounet lors du premier tour de Coupe de France, pourrait bien tenter de s’immiscer dans la danse, tout comme Le Séquestre ou Réalmont.

Reste alors les énigmes par rapport à Lagrave et les Copains d’Abord. Si le club du président Quilbeuf se veut mesurer au moment d’afficher ses ambitions hors vestiaire, les possibilités sur le terrain sont bien présentes pour le champion de D2 et finaliste de la Coupe du Tarn. Même si les Loups devraient, en cas de bonne série pour le titre, se frotter à une nouvelle inconnue : les prérequis en terme d’école de foot pour espérer pouvoir monter. Du côté des Castrais des Copains d’Abord, l’effectif a su prouver ses ressources en Régional 3 jusqu’à la saison dernière. Mais un effectif amoindri la saison dernière aura été fatal au club Castrais relégué sans vraiment pouvoir défendre ses chances de maintien, et après de nombreux matchs arrêtés ou forfaits par manque d’effectif. Comment vont donc repartir les Copains pour ce nouvel acte ? Une inconnue lourde que l’on découvrira rapidement au fil des semaines.

Il nous reste alors à classer les quatre dernières formations, Pampelonne, Castres II, Lautrec et Castelnau de Lévis. Si les Castrais peuvent espérer des échanges fructueux avec leur équipe fanion, il ne faut pas enterrer trop vite Pampelonne, brillamment promu dans le money-time et Castelnau de Lévis qui pourraient créer de très belles surprises là où certains ne les attendraient peut-être pas.